Idées reçues sur les cabriolets

voiture cavriolet

Le cabriolet est adulé, quel que soit le modèle il renvoie à un imaginaire fort de liberté, de passion ... Mais n'a pas toujours eu bonne presse à cause de diverses idées reçues qui ont du mal à disparaitre. Sécurité, durée de vie, consommation, entretien, à en croire les dires tout serait plus compliqué avec un cabriolet. Il n'en est rien, laissez moi vous en dire plus.

Les voitures cabriolet ne seraient pas sécurisées

On pourrait logiquement penser que les voitures cabriolet, du fait de leur absence de toit en position cabriolet, souffrent d'un manque de sécurité à bord. Or ceci est erroné dans le sens où les voitures cabriolet sont dotées de renforts présents de toutes parts en cas de choc, d'arceaux de sécurité en cas de retournement du véhicule, un châssis rigidifié, et de divers systèmes actifs et passifs d'aide à la conduite. Les voitures cabriolet sont aussi bien sécurisées que les berlines traditionnelles. En position fermée, le toit viendra rigidifier d'avantage l'ensemble et permettre une sécurité encore accrue. Pour preuve, beaucoup de modèles de voitures cabriolet obtiennent 5 étoiles au crash-test Euro Ncap.

Les voitures cabriolet s'useraient plus rapidement

Certains ont tendance à penser que les voitures cabriolet vieillissent mal, du fait de leur exposition accrue au soleil de l'habitacle de la voiture et de tous les équipements de bord. Là encore il s'agit d'une idée reçue puisque les constructeurs de voitures cabriolet prennent en compte le facteur agressif du climat lorsqu'ils choisissent les éléments intérieurs (plastiques, métaux, tissus, alliages...). L'habitacle ne souffre ainsi pas plus qu'une berline normale exposée au soleil.

Les voitures cabriolet consommeraient davantage de carburant

Oui et non. En mode cabriolet, si la consommation est supérieure à une berline du même type, dus aux frottements et aux remous de l'air qui freinent davantage la voiture, les constructeurs ont fait beaucoup d'effort ces dernières années pour gagner en aérodynamisme. Le downsizing (optimisation des motorisations) devient un passage obligé et fait que l'on obtient des consommations très raisonnables . Aussi, la façon de se comporter au volant de votre cabriolet joue évidemment beaucoup.

et parfois comparables à certaines berlines. En mode couverte, la voiture cabriolet ne consomme guère plus qu'une berline, la légère surconsommation étant due au poids accru de la voiture cabriolet par rapport à son homologue tricorps.

Les voitures cabriolet seraient plus chères à l'entretien

Idées reçues là aussi, avec une très bonne fiabilité des voitures cabriolet actuelles, il ne faut pas craindre de dépenses supplémentaires par rapport aux berlines en terme d'entretien. Le mécanisme de toit fait souvent peur car on imagine qu'il doit souvent tomber en panne, se bloquer ou même s'arracher, mais tout cela est bien entendu hors de propos car le mécanisme de toit est fiable et éprouvé chez tous les constructeurs de voitures cabriolets depuis des années.

Classé dans : Infos pratiques