Les voitures à quatre roues directrices

4 roues directrices

Vous envisagez de changer prochainement de voiture et vous vous demandez s’il serait intéressant d’acheter un modèle à quatre roues directrices.

Le système des quatre roues directrices permet au conducteur de braquer légèrement les roues arrière proportionnellement à la vitesse de la voiture et à l’angle du volant. Lorsque la voiture roule doucement, les roues arrière braquent à l’inverse des roues avant, ce qui facilite les manœuvres et notamment les créneaux.

Quand la voiture roule plus vite, les roues arrière braquent dans le même sens que les roues avant, ce qui empêche la force centrifuge de compromettre la stabilité des roues arrière. Le dispositif peut être complété par un système électronique qui provoque une correction du braquage, ce qui réduit le risque de dérapage.

Il y a une vingtaine d’années, de nombreux véhicules japonais et le modèle série 8 de BMW ont été équipés de quatre roues directrices. Après être tombé en désuétude, le système est proposé sur certains modèles fabriqués par Renault et par Nissan. À l’heure actuelle, il est activé par un moteur électrique qui entraîne les roues arrière par l’intermédiaire d’un palonnier. En outre, la position des roues avant est calculée plusieurs dizaines de fois par seconde par un ordinateur de bord. Grâce à cela, la stabilité du châssis de la voiture est contrôlée en permanence, ce qui améliore la tenue de route de la voiture.

Classé dans : Infos pratiques