Tendances voitures

Voitures.net compile la liste des marques de voitures, les modèles. Nous mentionnons également les caractéristiques, les performances, l'histoire, des voitures et traitons des dernières nouvelles sur l'industrie d'automobile.

Tendances 2019 de l'industrie automobile

Cette sera une combinaison de choses surprenantes et certainement dans le bien comme dans le moins bien. Les technologies nouvelles affluent, elles sont passionnantes et novatrices, mais les incertitudes causées par le Brexit, l'accord entre les États-Unis, le Mexique et le Canada (USMCA) et la Chine qui lâchent prise sur l'accélérateur de la croissance pourraient toutefois jeter un froid dans le développement du secteur. Nous assisterons probablement à la chute d'un géant de l'automobile, en tous cas à coup sûr à la redéfinission du secteur dans son ensemble et des segments, comme celui de la voiture populaire, risque bien d'être cataclysmé.

  • L'Internet des Objets (IdO) et l'IA accélèrent la transformation : Les technologies de l'IdO et de l'IA continueront de révolutionner le secteur automobile, entraînant des transformations sans précédent dans la connectivité des véhicules et des dispositifs comme la conduite autonome, les chaînes cinématiques électriques et la mobilité partagée.

  • La croissance baisse en Chine après une décennie folle. Le marché des voitures en Chine a connu un net recul en 2018. De fait on peut s'attendre à un ralentissement de l'économie chinoise et dans un même temps à l'adoption croissante des modes de mobilité partagés, à l'accroissement de l'utilisation des transports en commun et peut être à la saturation du marché du SUV sur lequel les chinois comptaient bien s'imposer.

  • Les introductions en bourse ont elles tendaces à doper un marché. On s'attend pour cette année à ce que certaines grosses sociétés fassent appel aux investisseurs. C'est le cas de Uber, Lyft et DiDi, avec des valorisations supérieures à celles des constructeurs automobiles bien établis qui pourtant construisent des voitures depuis plus de 75 ans.

  • L'avenir de la mobilité est multimodal : Les partenariats public-privé, renforcés par l'analyse des Big-datas, alimenteront des solutions de mobilité multimodales efficaces, flexibles et à la demande. Cela s'harmonisera avec les nouvelles initiatives politiques visant à promouvoir des transports urbains rationalisés et durables. Dans le même temps, attendez-vous à plus de règles, plus d'amendes, plus de contraintes autour de tous ces nouveaux modes de mobilité qui pour l'heure sont particulièrement anarchiques.

  • Un environnement connecté avec des fonctionnalités à la demande : Un écosystème de véhicules connecté est plus proche que nous ne l'imaginons. Des moteurs aux systèmes d'assistance à la conduite, en passant par les services connectés et les intérieurs intelligents, les voitures sont de plus en plus connectées tant à l'intérieur qu'à l'extérieur. Jetez un coup d'œil à la nouvelle stratégie de lancement eTron d'Audi, qui consiste à offrir un menu d'options à la carte où vous pouvez acheter des caractéristiques automobiles connectées sur demande.

  • Les navettes autonomes et les taxis se rapprochent de la réalité : Le jour où vous sauterez dans une navette autonome ou un taxi volant n'est pas si loin dans le monde réel. Les constructeurs automobiles, les fournisseurs de services de mobilité et les entreprises technologiques sont toutes à bloc pour proposer le produit qui révolutionnera le marché. Le soucis actuel reste surtout énergétique, il faudrait produire nettement plus d'énergie pour pouvoir démocratiser ces véhicules.

L'industrie automobile devra quoi qu'il en soit se préparer à une période difficile en 2019. Les ventes de véhicules neufs sur les marchés émergents comme la Thaïlande, la Turquie et la Slovaquie devraient diminuer légèrement cette année en raison de la hausse des coûts, de la cannibalisation par les transports publics et des nouvelles solutions de mobilité. Ceci sera compensé par une croissance marginale des ventes de voitures neuves dans d'autres marchés émergents comme l'Inde, le Brésil et le Mexique.

Globalement, l'Amérique latine sera un sauveur pour le secteur, tirée principalement par un Brésil en plein essor. Une forte croissance du PIB, des ventes solides, en particulier dans le segment des véhicules utilitaires et sportifs, et l'impulsion donnée par la stratégie de croissance et de modernisation du secteur automobile  Rota 2030 devraient faire de 2019 une année exceptionnelle pour l'industrie automobile brésilienne.

Brexit, l'USMCA et la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine devraient continuer de jeter une ombre sur l'industrie automobile. La production et les ventes de véhicules neufs devraient connaître des reculs. Alors que l'industrie tente de surmonter cette année difficile, attendez-vous à voir plus d'alliances entre les constructeurs automobiles et des offres après-vente attrayantes pour attirer les consommateurs.

Découvrir la marque Infiniti

Infiniti by Nissan

Lancé en 1989 par la société Nissan, tout comme Toyota le fît avec Lexus la même année, Infiniti est la filiale haut de gamme de la marque japonaise aujourd'hui associée au constructeur Renault.

Si la marque fût principalement conçue dans un premier temps pour la marché U.S elle s'étendra rapidement aux autres marchés matures du continent américain (Mexique, Canada), à Taïwan, en Chine, en Russie. Ce n'est qu'en 2008 que Infiniti s''attaque aux marchés français et anglais, continuant par la même son internationalisation dans de nombreux pays en voie de développement sur tous les continents. Pour l'anecdote notez tout de même qu'infiniti ne sera lancée sur le marché japonais qu'en 2013, cela dit la plupart des modèles Infiniti avait leur équivalent développé sous la marque Nissan.