Comment régler le jeu des soupapes sur moteur Briggs Stratton ?

Classé dans : Entretien
moteur Briggs Stratton

Si vous possédez une moto équipée d'un moteur Briggs & Stratton, vous êtes inévitablement un passionné qui sera amené, un jour ou l'autre, à bricoler son monter soi-même, par nécessité ou simple plaisir. Essentielles dans le moteur, les soupapes gèrent l'écoulement de vapeur de carburant. Des soupapes sales ou défectueuses peuvent se fissurer et générer des problèmes sur votre moto, comme la perte de puissance. Dans cet article, nous vous montrerons comment entretenir régulièrement vos soupapes et les régler si vous les changez. Cela ne vous prendra pas un temps fou et ne nécessite pas un matériel professionnel.

Le rôle et fonctionnement des soupapes dans un moteur Briggs & Stratton :

Indispensables au bon fonctionnement du moteur. Chacune possède une tige, un collet, une tête et une queue. Chaque cylindre dispose de deux soupapes, une d'admission et une autre d’échappement. Les moteurs plus puissants peuvent disposer de 4 soupapes par cylindre.

Les deux soupapes présentent dans la cylindre assurent, par deux tâches distinctes, la circulation des gaz à l'intérieur de la chambre à combustion. La soupape d'admission participe au mélange air-essence qui circulent dans les cylindres. Après que le mélange soit brûlé, les soupapes d'échappement vont évacuer les gaz d'échappement.

C'est la distribution qui alimente indirectement les soupapes. Ces dernières basculent de position ouverte ou fermée grâce aux mouvements générés par l'arbre à cames. Un ressort maintient les soupapes en positions fermée lorsqu'elles sont au repos. Un poussoir hydraulique vient sur le lobe situé sur l'arbre à cames. Les mouvements de l'arbre à cames vont faire pousser le lobe qui va, lui-même pousser la soupape vers le bas pour engager l’admission ou l'échappement des gaz.

Les soupapes se mouvent suite à un mécanisme complexe. L'arbre à cames est actionné par la rotation du vilebrequin qui est lui-même alimenté par les mouvements du piston. C'est ce qui permet une synergie entre piston et soupapes. Sachez que vos soupapes doivent être bien lubrifiées pour bien coulisser.

Comment régler le jeu des soupapes du moteur Briggs & Stratton?

Prenez en considération qu'au sein de votre moteur Briggs & Stratton, la température dans la chambre à combustion est variable. Ainsi, les deux variétés de soupapes : d'admission et d'échappement n'ont pas le même traitement. La soupape d'échappement a besoin d'un jeu plus grand que la soupape d'admission car les gaz d'échappement sont extrêmement chauds.

Avec le temps et l'usure, les soupapes vont avoir un jeu assez important. Leur fonctionnement ne sera plus efficace et votre moteur Briggs & Stratton perdra en puissance et efficacité.
Afin d'apporter le jeu exact à vos soupapes, vérifiez les notices du fabriquant. Utilisez une jauge d'épaisseur et glissez la entre le culbuteur et la tête de la soupape pour la régler sur l'épaisseur indiqué par la marque. Voici quelques conseils à suivre pour un montage propre et réussi :

  • Changez les joints de toutes les pièces que vous aurez retirées, cela permettra d'assurer une étanchéité parfaite ;
  • Changez les composants usés après une minutieuse vérification ;
  • N'effectuez votre réglage des soupapes que sur un moteur froid.

Problèmes de soupapes du moteur Briggs & Stratton :

Les défaillances que peuvent rencontrer les soupapes sont généralement liées à une usure du mécanisme : piston, arbre à cames, ressort, soupapes. La distribution est souvent sujette à des chaleurs élevées, et un manque de lubrification qui peuvent provoquer la torsion des soupapes. Il faudra alors, modifier tout le moteur.

Le rôle principal du ressort est de pousser la soupape vers le haut pour garantir l'étanchéité de la chambre à combustion. Si le ressort est défectueux, il ne pourra pas faire revenir la soupape vers le haut, et fermer les conduits d'admission et d'évacuations des gaz. Il est important de savoir que si la soupape ne remonte pas comme il se doit à sa place, il se peut que le ressort défectueux endommage terriblement le moteur en percutant le piston en action.