Comment changer un pot d'échappement ?

Classé dans : Entretien
changer un pot d

Même si l'opération peut paraitre compliquée à prime abord, la plupart des bricoleurs sont en mesure de remplacer le pot d’échappement de leur voiture eux même. Quant à savoir à quel moment il est nécessaire de le changer, c'est assez facile, il vous suffit de tendre l'oreille, lorsque vous conduisez, vous entendez des bruits très forts ou des cliquetis provenant de la partie inférieure de la voiture.

Si vous pouvez, dès les premiers signaux, amener votre voiture chez un garagiste pour le remplacer, il faut savoir qu'il est assez facile et économique d'installer un nouveau pot d'échappement soi-même.

1ère étape, lever la voiture

Pour installer votre pot d'échappement, vous aurez besoin d'un cric pour soulever votre voiture, d'une clé, de cliquets de différentes tailles, de lubrifiant et éventuellement d'une scie à métaux. Lorsque vous travaillez sous un véhicule, il est toujours bon d'avoir un partenaire comme observateur pour vous sécuriser si nécessaire, mais aussi pour vous passer les outils dont vous aurez besoin. Mais c'est absolument facultatif. Si vous êtes débrouillard vous y arriverez bien seul(e).

Soulevez donc votre véhicule à l'aide du cric pour pouvoir vous glisser en dessous. Assurez-vous que votre voiture est sur un terrain plat, que votre frein à main est serré et que vous avez bloqué vos roues en passant une vitesse, afin d'éviter que votre voiture ne roule.

Localisez votre pot d'échappement, qui se trouve généralement à l'arrière de la voiture, et évaluez la situation.

Vous devez observer si les tuyaux sont boulonnés ou bien serrés ensemble et dans quelle mesure ils sont rouillés. S'ils sont rouillés, c'est là que votre lubrifiant entrent en jeu. Si votre pot d'échappement est soudé aux autres tuyaux, vous devrez alors utiliser votre scie à métaux.

Deuxième étape, démonter le pot d'échappement

Retirez les colliers ou les boulons à l'aide de la clé ou du cliquet. Veillez à conserver les colliers ou les boulons pour pouvoir les utiliser lors de l'installation de votre nouveau pot d'échappement. Il est également important de soutenir le pot lorsque vous retirez les boulons ou les attaches afin qu'il ne tombe pas et ne vous blesse pas. (C'est bien là qu'une paire de mains supplémentaires d'un partenaire s'avère utile).

Si votre pot d'échappement est soudé et que vous devez scier la pièce, assurez-vous de mesurer la longueur de la nouvelle pièce et de la comparer à l'endroit où vous avez coupé l'ancien. Vous devez avoir au moins 5 cm de tuyau de chaque côté qui s'insère dans votre nouveau pot d'échappement. S'il n'y a pas ce chevauchement, il y a de fortes chances qu'il y ait des fuites et vous devrez à nouveau remplacer le pot.

Troisième étape, installation du nouveau pot d'échappement

Vous êtes maintenant prêt à installer votre nouveau pot d'échappement en le glissant en position à sa place. Faites attention aux indications sur votre nouveau pot d'échappement pour déterminer quel côté est l'avant et quel côté est l'arrière. Lorsque vous mettez le nouveau silencieux en place, vérifiez que les raccords de tuyaux sont aussi serrés que possible. Pour réduire le cliquetis, il est indispensable de positionner correctement les tuyaux avant de les serrer ou de les boulonner en place.

Lorsque vous serrez votre nouveau pot d'échappement, assurez-vous qu'il est bien serré contre le dessous de la voiture et qu'il ne pend pas au sol.

Si vous avez scié l'ancienne pièce, vous avez le choix de le fixer par serrage ou par soudage. Nous vous conseillons de le fixer fermement afin de ne pas avoir à passer par le processus de soudage et de pouvoir le remplacer facilement si un autre problème survient.

Dernière étape, évaluation de l'installation

Une fois le nouveau silencieux en place, vous pouvez vérifier si vous l'avez correctement remplacé. Démarrez votre voiture et faites-la rouler un peu et écoutez les bruits désagréables ou les cliquetis provenant du dessous de votre voiture. Si ces bruits se produisent, il se peut que vous deviez resserrer davantage vos colliers et vos boulons ou vous assurer que vos raccords de tuyaux s'adaptent correctement.

Il est également important de vérifier qu'il n'y a pas de fuites, et si vous en trouvez, prenez les mêmes mesures pour résoudre le problème.