L'assurance automobile

C'est à la fin des année 1920 que l'assurance automobile fait son apparition en France. Elle prendra son essor après la deuxième guerre mondiale avec l'accroissement du trafic routier, mais ne deviendra obligatoire et réglementée qu'à partir de 1958.

Initialement l'assurance automobile vise à mettre en place un système permettant de réduire les accidents de la route et les blessures qui en découlent. Ce par la contrainte et les réglementations d'une part, mais aussi par l'information et la sensibilisation des conducteurs, notamment sur des thématiques comme la vitesse, l'alcool, la fatigue, le bon état du véhicule ...

Bonus / Malus

Au milieu des années 1970, la France met en place une mesure longuement critiquée par la commission de Bruxelles, visant à avantager les "bons conducteurs" et parallèlement à sanctionner les plus "dangereux". Pendant près de 30 ans le gouvernement français et la commission européenne entreront dans un bras de fer concernant cette mesure "bonus-malus" qui ne sera finalement acceptée par les instances juridiques européenne qu'en 2004.

Le principe est assez simple : un assuré obtient 5% de bonus par année d'assurance sans sinistre responsable. Pour arriver au plafond de bonus maximum de 50% de bonus, il faudra que le conducteur assuré ne commette pas de sinistre responsable pendant 13 ans.
En cas de sinistre responsable, le malus augmente par contre de 25% par sinistre. Ce pourcentage peut être pondéré de moitié en cas de tord partagé. Pour sa part le malus est aussi plafonné (350%). Vous avez donc bien compris, le bonus permet de réduire le coût de votre assurance, quant au malus il le majore. Il existe au sein de ces règles, tout un tas de particularités, notamment pour les usages privés ou professionnels. Il existe aussi des particularité appelée "aggravantes" pour les jeunes conducteurs ayant moins de 3 ans de permis de conduire.

Au tiers ou tous risques, les garanties

Le contrat d'assurance peut varier selon de nombreux critères. Aussi des garanties sont proposées lors de la souscription du contrat.
La garantie minimum est couramment appelée : "au tiers". Il s'agit en fait d'une responsabilité civile automobile. Cette garantie ne permet de couvrir que les dommages assurés à des tiers (biens ou personnes). En gros lorsque vous avez un accident c'est votre assurance qui prend en charge les dommages causés sur l'autre véhicule et/ou la (les) personne(s).
Souvent les contrats au Tiers sont agrémentés d'options tels que l'assistance, la sécurité conducteur, le recours en défense, le bris de glace, les catastrophes naturelles, le vol, incendie, collision ... Les agences d'assurance ont l'habitude de proposer également un contrat tout compris, communément appelé "tout risques". Cedernier couvre l'ensemble des dommages et généralement toutes les autres garanties.

En savoir plus

Chaque compagnie d'assurance propose des contrats et des tarifs très spécifiques. Nous vous conseillons vivement de vous rapprocher des diverses compagnies en question afin de prendre le plus d'informations possibles et de faire votre choix en fonction de votre historique de conducteur, de votre véhicule, des autres conducteurs potentiels etc ...

Si vous voulez vous évitez la fastidieuse démarche de contacter toutes les compagnies individuellement, vous pouvez également utiliser un comparateur d'assurance en ligne qui vous permettra de faire le tri et de répondre précisément à vos attentes. Les comparateurs sont nombreux mais nous vous conseillons vivement Toto Assur, qui étudie les propositions de 25 compagnies d'assurance en moins de deux minutes et s'avère être très efficace.

L'assurance auto avec Toto Assur