Comment souscrire à une assurance auto sans engagement ?

Classé dans : Assurance
conseils pour une bonne assurance

La circulation des véhicules en France est soumise à une assurance auto. Tout contrevenant s’expose à une amande de 3750 euros, et des peines comme la suspension du permis, ou des travaux d’intérêt général. Parmi les nombreuses formules proposées aux conducteurs de véhicule par les maisons d’assurance, on retrouve l’assurance auto sans engagement. Découvrez dans ce billet la procédure de souscription à cette formule.

L’assurance auto sans engagement : qu’est-ce que c’est ?

L’assurance auto sans engagement permet de couvrir les dommages matériels ou corporels causés à autrui en cas d’accident. En fonction du niveau de couverture choisi auprès d’un assureur comme Revital Assurances, elle peut couvrir également les dommages subis par le véhicule. La particularité avec ce type de couverture est que l’assuré peut rompre à tout moment son contrat d’assurance. Pour cela, il suffit qu’il informe la compagnie de sa décision par mail ou par téléphone. 

Les raisons pour lesquelles vous devez souscrire à une assurance auto sans engagement

Comme toute assurance auto, chez Revital Assurances, l’assurance auto sans engagement permet de rouler en toute légalité sur le territoire français. Ceci, en respect du Code de la route et du Code des assurances qui interdisent depuis 1958 la circulation des véhicules non assurés sur le territoire français. 

Ces dispositions stipulent que tout automobiliste pris en flagrant délit de conduite sans assurance est passible d’une amende de 3750 euros, et selon le cas, d’une suspension de 3 ans du permis de conduire, ou d’une confiscation du véhicule. Par ailleurs, cette formule d’assurance auto présente l’avantage de faciliter une prise en charge rapide. En effet, vous n’aurez pas besoin de vous déplacer vers votre assureur pour obtenir une prise en charge en cas d’accident. 

Les différents types d’assurance auto sans engagement

On retrouve sur le marché trois principaux types de contrats d’assurance auto sans engagement, à savoir l’assurance auto au tiers, l’assurance auto au tiers enrichie et l’assurance auto tous risques. 

L’assurance auto au tiers

La couverture auto au tiers est le minimum de garantie requis pour circuler en France. Elle prend en charge les dommages causés par l’assuré à autrui. Qu’il s’agisse donc des dégâts matériels ou corporels, votre compagnie d’assurance prendra en charge les frais liés à ceux-ci. 

L’assurance auto au tiers enrichie 

La souscription à une assurance auto au tiers enrichie permet d’ajouter des garanties complémentaires à l’assurance auto au tiers. En optant pour cette formule, lors de la signature de votre contrat d’assurance, vous pourrez négocier une protection élargie permettant de faire face aux risques de vol, d’incendie, de catastrophes naturelles, etc.

L’assurance auto tous risques

Cette couverture est la formule la plus complète du marché. Elle permet au conducteur de bénéficier d’une prise en charge dans n’importe quelle situation, y compris lorsqu’il est responsable d’un accident. En dehors des avantages liés à la garantie basique, elle permet de bénéficier de l’appui de sa compagnie d’assurance en cas d’incendie, de vol, de bris de glace, ou tout autre dommage subi par le véhicule. Si vous disposez d’un véhicule de valeur avec laquelle vous parcourez régulièrement de longues distances, opter pour cette formule serait judicieux. 

La procédure de souscription à une assurance auto sans engagement

La souscription à une formule auto sans engagement se fait en quatre étapes.

Première étape 

Pour choisir une assurance auto sans engagement, vous devez définir au préalable vos besoins. En effet, en fonction du niveau de protection correspondant à votre profil, vous pourrez opter pour une assurance auto au tiers, une assurance auto au tiers enrichie ou une assurance auto tous risques. 

Deuxième étape

Après avoir choisi la formule qui vous convient, vous devez fournir certaines pièces à votre assureur. Il s’agit notamment de votre :

  • Carte grise ;
  • Permis de conduire ;
  • RIB ;
  • Pièce d’identité ;
  • Relevé d’information de moins de 3 ans.

Troisième étape

Après avoir reçu votre dossier de demande d’assurance, votre assureur vous formulera une offre en fonction de vos besoins. Prenez le temps de vérifier les différentes clauses, notamment les plafonds de remboursement. Si vous ne trouvez pas d’inconvénient à l’offre de votre assureur, vous n’aurez qu’à signer le contrat et le lui renvoyer par courrier ou en ligne. 

Quatrième étape

Après la réception du contrat signé, votre assureur vous enverra votre note de couverture, votre fiche-conseil, et votre attestation d’assurance provisoire avec laquelle vous pourrez circuler en attendant la réception de votre attestation définitive et de votre vignette d’assurance.