Convertir sa Lada Niva à l'électrique

Classé dans : Tendances
Lada NIVA 4x4 electrique

Une société allemande appelée Elantrie, propose une conversion électrique de la célèbre Lada 4×4, la Lada Niva, qui peut être adaptée à tous les modèles à moteur à combustion interne. Le groupe motopropulseur entièrement électrique permet aux propriétaires d'entrer dans l'ère de l'électrification grâce à une conversion peu coûteuse, tout en conservant la plupart des composants et des capacités d'origine de la voiture.

Comment fonctionne cette Lada Niva électrique ?

Vous l'avez bien compris, il est donc à présent possible de convertir son vieux Lada Niva en voiture électrique !

Le Niva électrique est identique à l'immortel tout-terrain russe, à l'exception de l'absence de pot d'échappement et de l'ajout d'une écope sur le capot. Sous le capot se trouve un moteur électrique qui entraîne le vilebrequin existant et transmet la puissance aux quatre roues. Le moteur électrique produit 87 ch, ce qui n'impressionnera personne, mais c'est tout de même un peu mieux que les 82 ch du modèle d'origine. Quoiqu'il en soit, sachez que même avec ces modifications, les pieces lada restent absolument incomparables en ce qui concerne la robustesse.

L'énergie est stockée dans une batterie lithium-ion LiFePO4 d'une capacité de 30 kWh, située à l'emplacement de l'ancien réservoir de carburant. Selon la société, l'autonomie du tout-terrain se situe entre 130 et 300 km selon l'utilisation. La batterie durable conservera 80 % de ses performances d'origine même après 450 000 km et 9 000 cycles, si vous la chargez lorsqu'elle atteint 50 % de sa puissance, comme cela est suggéré.

Une autre caractéristique intéressante est que la Lada peut être intégrée au réseau électrique, stockant l'énergie excédentaire et la réinjectant dans le système en cas de besoin. Une prise de courant de 220 volts se trouve également dans le coffre, permettant d'alimenter tout appareil électrique d'une puissance maximale de 2 000 watts, comme des outils de jardinage ou du matériel de camping.

Combien coûte la conversion électrique de la Niva ?

Le coût de la conversion est d'environ 2 800 €. Si vous n'êtes pas déjà propriétaire, un Niva rénové, déjà converti à l'énergie électrique vous coûtera 19 900 €.

Elantrie indique que le Niva à moteur à combustion interne consomme en moyenne 15 L/100 km, ce qui se traduit par un coût de carburant de 3 175 € par an pour 14 600 km. Le coût équivalent pour la version électrique avec recharge à domicile ne serait que de 1 174 €, soit une économie de 2 000 € pour la seule première année. Ces chiffres s'appliquent à l'Allemagne, mais les économies sont indicatives d'autres marchés européens où l'essence est encore plus chère.

Petit retour sur la Lada Niva

Dès sa création, le Niva a été décrit par ses concepteurs comme "une Renault 5 montée sur un châssis de Land Rover". Son développement a commencé en 1971, lorsque les constructeurs VAZ et AZLK ont été chargés de créer une voiture adaptée aux villageois et aux agriculteurs de l'Union soviétique lors du 24e Congrès du Parti communiste de l'Union soviétique. La nécessité de cette voiture était évidente, car les autres modèles de l'époque - y compris la Zhiguli, la Moskvitch et la Zaporozhets - étaient largement inutiles dans les conditions boueuses et tout-terrain de l'URSS rurale. C'était également le premier modèle construit par VAZ qui n'était pas basé sur un modèle Fiat, bien qu'une grande partie de la mécanique des premiers modèles ait été reprise des véhicules Fiat 124/125. Les premiers prototypes sont apparus au début de l'année 1972 mais ont finalement été rejetés car ils étaient "trop utilitaires"... ou, en fait, trop simples. Le modèle a reçu un toit rigide, des pare-chocs chromés et partageait une grande partie de ses pièces avec la VAZ-2103 (ou plutôt, le dernier modèle de Zhiguli).

Une conception robuste

Le Lada Niva était initialement vendu avec un 4 cylindres en ligne de 1,6 l à aspiration naturelle et à arbre à cames en tête, produisant une misérable puissance de 76 ch et un couple de 93 lb-pi à 5 000 tr/min. Bien que cela puisse sembler pitoyable pour un 4x4 tout-terrain, il s'agit d'une voiture qui pesait moins d'une tonne, ce qui signifie qu'elle peut encore se déplacer avec une faible puissance à son gré. Elle comprenait également trois différentiels différents - situés à l'avant, au centre et à l'arrière, avec une boîte de transfert comportant un sélecteur de gamme haute et basse. Bien qu'il ait été conçu pour pouvoir verrouiller le différentiel central en mouvement, la voiture devait être arrêtée complètement avant de passer à un rapport inférieur, sinon la boîte de transfert et la transmission pouvaient subir des dommages terminaux, comme si l'on passait la marche arrière alors que la voiture était en marche avant. Même si la voiture a évolué elle est restée de conception simple, l'objectif étant de miser avant tout sur sa robustesse et donc la solidité des pièces lada.

Un 4x4 polyvalent

La polyvalence est l'un des éléments clés du Niva. Je ne veux pas seulement dire que vous pouvez l'utiliser n'importe où, que ce soit à mi-chemin d'une montagne ou dans les rues de votre villee, mais que sa simplicité en tant que machine en a fait un véhicule facile à modifier pour n'importe quel usage auquel vous pouvez penser. En dehors de l'usage militaire, le Niva a connu le succès en tant que voiture de police, camion de pompiers, voiture de rallye et a même été utilisé par l'expédition soviétique en Antarctique pour le transport du personnel et des marchandises. Elle a également conquis et est devenue le premier véhicule à roues à explorer le pôle Nord en 1998, où elle a été larguée par parachute et a effectué un parcours par des températures de -30 degrés, et a établi le record du monde du point le plus élevé atteint par un véhicule motorisé lorsqu'elle a grimpé jusqu'au camp de base du Mont Everest à 5 200 m, puis a battu son propre record en atteignant 5 725 m sur une montagne tibétaine en 1999.

Pour conclure

Je pense sincèrement que le Niva est une assez bonne voiture. Elle fait exactement ce qu'elle dit sur l'emballage, ni plus ni moins. Sa robustesse lui confère une forte personnalité que tout passionné appréciera, et son style rétro est à nouveau à la mode de nos jours. Le fait de pouvoir imaginer convertir sur 4x4 NIVA à l'électrique pour moins de 3000€ en fait une réelle référence immortelle et je ne serai pas étonné de la voir encore mettre à l'amende quelques SUV.